Contactez-nous | Plan du site | English | Imprimer  print
Conference ministrielle sur la francophonie canadienne / Ministrel Conference on the Canadian Francophonie
La 22e Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne
se tiendra les 22 et 23 juin 2017 dans la région de la capitale nationale,
dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération
Historique

C’est le 14 juin 1991, à Ottawa, que s’est tenue la première rencontre de fonctionnaires chargés des dossiers francophones dans leur province ou territoire respectif. Bien sûr, il y avait eu auparavant des contacts et communications entre ces personnes, mais toujours sur une base individuelle.

La première réunion et les autres qui ont suivi ont permis des échanges fort intéressants. Au début, les participants et participantes traitaient de sujets qui leur permettaient de présenter et de recevoir beaucoup d’information. Leurs échanges les renseignaient sur les situations concernant les langues officielles, les services en français et les diverses façons de faire pour améliorer les services offerts aux communautés francophones et acadienne.

Les fonctionnaires provinciaux et territoriaux ont peu à peu pris des positions communes en ce qui a trait aux aspects administratifs des ententes fédérales-provinciales-territoriales sur la promotion des langues officielles. D’autres questions abordées lors de ces réunions présentaient de nouveaux domaines d’intérêt et des possibilités de collaboration intergouvernementale. On y a traité, entre autres, des services de traduction, d’Internet, et du besoin de professionnels bilingues dans le domaine de la santé, etc.

Les fonctionnaires se sont rendus compte que certains dossiers nécessitaient une décision ministérielle. On croyait que des actions plus concrètes pourraient plus facilement être entamées et poursuivies si les élus des divers gouvernements se prononçaient en faveur de certains objectifs.

Le groupe des responsables gouvernementaux des affaires francophones (RGAF) a donc organisé une première réunion des ministres. Le Nouveau-Brunswick a offert de tenir la réunion des ministres à Moncton lors du premier Congrès mondial acadien. C’est ainsi que la première Conférence ministérielle sur les affaires francophones a eu lieu en août 1994.

Représentation depuis les débuts

  • L'Ontario, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, le Manitoba, l'Île-du-Prince-Édouard, la Saskatchewan, les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon participe depuis la première réunion de fonctionnaires en juin 1991.
  • Patrimoine canadien a été invité à se joindre au groupe à l'automne 1991 et y participe depuis.
  • L'Alberta et Terre-Neuve-et-Labrador en font partie depuis novembre 1996.
  • Le Québec participe à plusieurs de ces rencontres depuis mai 1992 et en est un membre à part entière depuis 2003.
  • La Colombie-Britannique et le Nunavut font partie du réseau des RGAF depuis 2000.
section des membres
Mot de passe:
publications
La Francophonie canadienne enjeux, défis et pistes pour l'avenir

Infolettres
Infolettre de la Conférence - Édition de juin 2016

Communiqués
2017 - Forum sur l'immigration francophone (Moncton, NB)
DISCUSSIONS HISTORIQUES ENTRE LES MINISTRES RESPONSABLES DE L’IMMIGRATION ET DE LA FRANCOPHONIE CANADIENNE
ministres
© 2017 www.cmfc-mccf.ca Tous droits réservés